Le deel mongol, manteau traditionnel de Mongolie, convient pour les hommes comme pour les femmes. Les deel pour l’usage quotidien sont en coton ou en feutre, tandis que les deel de fête sont en soie.

Le deel mongol, manteau traditionnel de Mongolie

Le deel est un vêtement plutôt large (et les nomades l’utilisent d’ailleurs parfois comme couverture), surtout pour les hommes. Il se ferme sur le côté, les deux pans rabattus l’un sur l’autre et se ferme avec une ceinture généralement en soie bien que l’usage du cuir travaillé se soit répandu récemment.

Pour les hommes, la longueur de la ceinture de soie est impair (3 ou 5 mètres) et elle est généralement jaune ou orange.

Les femmes, elles, portent leur deel plus près du corps et la longueur de la ceinture est un chiffre pair (2 ou 4 mètres) et elle est souvent jaune ou verte même si aujourd’hui, toutes les fantaisies sont permises.

Le deel mongol, manteau traditionnel de Mongolie
Deel mongol - Photo M.-A. Ravet
Le deel mongol, manteau traditionnel de Mongolie
Nomade mongol - Photo M.-A. Ravet

Un vêtement nomade par excellence, taillé pour la Mongolie

Le deel est aussi un vêtement utile, pensé pour la vie nomade en Mongolie.

Dans la partie large du deel, au-dessus du ventre et de la ceinture, les hommes portent souvent divers objets utiles, tels une coupe pour boire de l’eau ou du lait en chemin ou encore leur tabatière.

La large ceinture qui ferme le manteau doit être serrée et fermée avec attention car elle soutient les organes par devant, et dos par derrière pendant les longues heures passées à dos de cheval.

PARTAGER SUR :