Le symbole de Bali

Le Legong est certainement le type de danse balinaise le plus connu à la fois sur l’île et hors de ses frontières. Ses gestes souples et gracieux, ses jeux de regards ainsi que impressionnants costumes couverts d’or impressionnent autant les étrangers qu’ils divertissent encore aujourd’hui le peuple de Bali.

Bien que représentatif, le Legong n’est pourtant pas la forme chorégraphique la plus ancienne de Bali. Inspiré d’une étrange danse masquée (legong dedari), le Legong tel qu’on le connaît aujourd’hui date du début du XXème siècle.

Legong Keraton

La forme de Legong la plus célèbre et la plus représentée est un morceau intitulé Legong Keraton. Son action se déroule dans le Java du 13ème siècle.

La chorégraphie, apprise par les petites filles dès l’âge de 5 ans, s’ouvre avec l’entrée de la servante (condong) qui présente et prépare traditionellement l’histoire qui va se dérouler. Puis entrent deux autres petites filles représentant le roi Lasem et la princesse Rangkesari. Le premier a capturé la deuxième et veut la forcer à l’épouser. Celle-ci se refuse au roi. Alors que le frère de la princesse fait connaître par une lettre son intention de sauver sa soeur, le roi Lasem part l’affronter et en chemin est attaqué par un étrange oiseau divin qui l’entraîne dans sa défaite.

PARTAGER SUR :