La richesse du patrimoine des danses bretonnes

Les danses bretonnes constituent un univers méconnu. La Bretagne est une des plus anciennes nations qui composent la France, et antérieure à celle-ci. Située sur la péninsule de l’ancienne Armorique gallo-romaine, celle-ci est ouverte sur les océans sur trois de ses façades. Peuples de la terre et peuples de la mer, elle a fait siennes les très nombreuses influences (pièces de costumes, instruments de musique, danses, airs…) ramenées par les marins et les soldats enrôlés par la France dans ses diverses campagnes.

La Bretagne possède un très large répertoire de danses traditionnelles. Il y a plus de 500 danses répertoriées. Elles se pratiquent sur le rond, en chaîne, en quadrette, en cortège et parfois en couples.

Ces danses peuvent être menées au chant, chant tuilé (lorsque le deuxième chanteur répète les dernière syllabe du premier avant d’entamer sa phrase) en Bretagne occidentale et chant à répondre en Bretagne orientale, et/ou par des sonneurs (musiciens) avec des instruments traditionnels (binious et bombardes par exemple), mais aussi plus « modernes ».

Carte des danses bretonnes
Carte des danses de Bretagne
Danses bretonnes : Dañs par Charles Jacque 1844 Fonds « The New-York public library »
Dañs par Charles Jacque 1844 Fonds « The New-York public library »

Les danses bretonnes resserrent les liens de la communauté, hier et aujourd’hui

Les danses étaient pratiquées après les durs travaux des champs ou pour des moments festifs comme pendant les mariages. Mais elles pouvaient aider au travail, comme pour tasser la terre (pour préparer une aire à battre les céréales).

Avant l’arrivée des temps modernes et des grandes facilités de déplacement de la population, les danseurs étaient pratiquement tous du même village et la danse, à l’époque le plus souvent sur la ronde, avait un important rôle de resserrement du lien social : le village faisait groupe, « communiait » dans la danse qui parfois pouvait s’approcher de la transe.

Actuellement la danse bretonne est un grand facteur de mixité générationnelle et sociale. La seule à permettre cela en France.

PARTAGER SUR :