La danse des épaules

C’est la traduction même du mot Eskista : « danse des épaules ». L’Eskista est la danse la plus connue et la plus populaire d’Ethiopie, même si elle est loin d’être la seule dans ce grand pays peuplé de nombreuses ethnies.

Sur des jambes souples mais relativement immobiles, les mouvements de l’Eskista sont pour les hommes et les femmes des vibrations rapides des épaules ainsi que des tressautements de la poitrine.

Von Rod Waddington from Kergunyah, Australia - Night Club, Addis, Ethiopia, CC BY-SA 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=29767467
Von Rod Waddington from Kergunyah, Australia - Night Club, Addis, Ethiopia, CC BY-SA 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=29767467

L’Eskista est la danse de l’ethnie Amhara.

L’Ethiopie, ancien empire d’Abyssinie, est une terre particulière, où se sont croisés de nombreux peuples dont les pas ont pu se croiser pour donner cette danse unique : chrétiens orthodoxes, musulmans mais aussi cultures indigènes se mêlent.
On entend aussi que cette danse pourrait avoir pris modèle sur les mouvements du serpent à sonnette.

Récemment, elle a même attiré l’attention des célébrités… On en retrouve un petit bout dans l’ouverture du clip de Beyoncé Run the World

PARTAGER SUR :