Hina Matsuri, la fête des petites filles

Célébré le 3 mars au Japon, le festival des petites filles est aussi littéralement celui des poupées (hina signifie poupée en japonais). Quelques jours avant la date et jusqu’au 3 mars, on expose sur une estrade de sept niveaux des poupées représentant les personnages de la cour impériale de l’époque Heian (794-1185 AD).
Chaque figurine doit être disposée dans un ordre précis et inamovible sur les petites marches de feutre rouge. Tout en haut figurent l’empereur et l’impératrice. La deuxième marche est celle de trois dames de cour. Sur la troisième marche sont disposés 5 musiciens (et dans les spectacles de danse, les musiciens s’installent également dans le même ordre).
La quatrième marche est celle du ministre de Droite et du ministre de Gauche. Sur la cinquième marche on trouve trois samourais protecteurs du couple impérial. Enfin, sur les sixième et septième plateformes on dispose objets et animaux.

Hina Matsuri Photo : Chris 73 / Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1805446
Hina Matsuri Photo : Chris 73 / Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1805446
Hishimochi Photo: Midori - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3632355
Hishimochi Photo: Midori - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3632355

La célébration

Les poupées protègent du mauvais sort mais doivent impérativement être rangées dans leurs boîtes le 3 mars au soir, sans quoi les petites filles pourraient ne pas se marier dans l’année.

La célébration est accompagnée d’aliments traditionnels tels que le saké fermenté, la bière mais aussi des petits gâteaux de riz coupés en diamant et disposés à différents endroits de l’escalier de poupées (hishimochi), des biscuits sucrés ou salés à base de riz, et enfin des morceaux de poisson crus disposés sur du riz vinaigré (chirashizushi)

PARTAGER SUR :