La victoire du Bien sur le Mal

La fête de Holi, célébrée à la pleine lune proche de l’équinoxe de printemps est l’une des plus anciennes fêtes du monde hindou.
La légende raconte qu’un roi indien était devenu par magie quasiment indestructible. Cette faculté le rendit si méchant et arrogant que même son fils Prahlada se détourna de lui, restant loyal au dieu Vishnu. Le roi et sa soeur Holika soumirent l’enfant aux pires tourments. Un jour Holika défia son neveu de rester vivant avec elle dans un bûcher. Holika s’entoura secrètement d’un vêtement magique la rendant invincible aux flammes. Mais lorsque le feu s’alluma, le vêtement s’envola sous le souffle et vint se poser sur les épaules de Prahlada qui survécut tandis que sa tante brûlait.

En référence à cet épisode, la fête de Holi commence aujourd’hui la nuit, en allumant de grands bûchers.

psubhashish - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=25409588
Bûcher de Holi psubhashish - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=25409588

La fête des couleurs

Le lendemain matin, les bûchers éteints, la fête des couleurs commencent. Des poudres de différentes teintes sont lancées dans les airs et appliquées sur les visages et les vêtements. On peut également les mélanger avec de l’eau pour en faire des peintures dont on asperge la foule.

Les célébrations de Holi se poursuivent ainsi sur deux jours.

PARTAGER SUR :